Apple Homepod : Qu’est-ce que ça vaut ?

Le HomePod d’Apple, un haut-parleur (plus ou moins) intelligent, a déçu dans les tests initiaux. Quelques jours avant le lancement officiel, les premières critiques montrent qu’Apple est loin de la concurrence.

Qu’est-ce que le HomePod ?

Lorsque Apple a dévoilé le haut-parleur HomePod lors du salon interne WWDC de l’année dernière, nous l’avons classé comme un concurrent à Amazon et Google. Leurs enceintes intelligentes Echo (Amazon) et Home (Google) dominent actuellement le marché, qui, de l’avis de nombreux experts, a un énorme potentiel de croissance. Apple, semble-t-il, veut avoir un morceau de ce gâteau avec le HomePod.
Cependant, les premiers tests effectués par des collègues américains et anglais montrent que le HomePod n’est probablement pas un concurrent direct aux deux mastondontes. Même si l’enceinte Apple est convaincante sur le plan visuel et acoustique, le système « intelligent » n’est pas convaincant.

Le HomePod n’est utile que dans le monde Apple

La plus grande force d’Echo and Co. est que les services tiers peuvent être facilement intégrés dans le système. Les haut-parleurs disposent rapidement d’une multitude de fonctions qui les rendent vraiment intelligents.
C’est exactement ce que le HomePod d’Apple ne peut pas faire. Il ne fonctionne actuellement que dans le monde Apple, c’est-à-dire qu’il ne joue que de la musique d’Apple Music et ne contrôle que les périphériques mis en réseau via le HomeKit d’Apple.

Une excellente acoustique

Toutefois, là où le HomePod d’Apple surpasse de loin ses principaux rivaux, c’est la qualité du son – quelque chose que vous pouvez attendre d’un haut-parleur de 349 dollars. Apple a probablement réussi à construire un excellent haut-parleur, qui devrait donner beaucoup de plaisir aux utilisateurs d’Apple Music. Et cela indique clairement qui est le groupe cible de la marque.

« Si vous voulez un haut-parleur intelligent, le HomePod n’est pas fait pour vous », dit le Wall Street Journal. « Si la musique est plus importante que tout, le HomePod n’est pas un choix stupide. »
Sonos, par exemple, dispose également au départ d’un haut-parleur de haute qualité, qui peut être connecté à Alexa ou à Google Assistant. Dans notre test, le Sonos One a également convaincu en terme de son, et à 205 euros, il est moitié moins cher que l’Apple HomePod.
En France, le lancement de l’enceinte est prévu au printemps, mais une date précise reste à être annoncée. Les premières unités seront livrées aux Etats-Unis à partir du 9 février.

Mon enceinte bluetooth